Rajeunissement du visage : Le FaceTite, une toute nouvelle technique sans chirurgie.

11.03.2019

Pour le visage, l’intervention dure 45 minutes. Après que la peau soit endormie, l’aiguille passe sous cette dernière.  Avec de petites incisions, la peau est chauffée par la profondeur avec la sonde, sans jamais être tirée. Cela permet d’obtenir un effet de lifting, de raffermir la peau du visage et de provoquer une rétraction cutanée. Les résultats sont marquants pour corriger les bajoues ou retendre le cou

Il faut compter un peu de temps pour apercevoir les effets. Etant donné le processus actif de rétraction qui se met en place, les résultats sont visibles après 2-3 semaines et sont complets après une dizaine de semaines.

A qui s’adresse le FaceTite ?

Sans laisser aucune cicatrice et sans anesthésie générale, cette technique s’adresse aux patientes qui ne veulent pas être endormies complètement ou qui cherchent une solution très légère à un relâchement du bas du visage.

 « Par exemple, c’est l’idéal pour des patientes qui veulent un rajeunissement du visage mais qui ne se sentent pas prêtes à passer sous le bistouri ou qui encore, présentent des signes précoces de relâchement mais qui ne sont pas encore des indications de mini-lifting.

Pour quelqu’un qui veut une mâchoire très carrée, qui veut retrouver le même cou qu’à ses 20 ans, là il faut plutôt penser à un minilifting. » conseille le Dr Meunier.  « Avec le FaceTite, on aura un rajeunissement notoire, un très beau résultat, mais il peut parfois persister quelques petites imperfections. »

Le FaceTite n’est pas catégorisé dans les liftings. C’est encore moins invasif qu’un mini lifting.  Le résultat sera bon, mais pas parfait. Si on souhaite catégoriser les traitements, on part du Facetite (pour un résultat plus léger) puis le minilifiting (pour un résultat intermédiaire) et enfin le Lifiting complet.

Le BodyTite, la formule pour le corps

Cette même technologie peut être utilisée dans d’autres parties du corps. Pour un lifting du bras par exemple, soit une opération dont le but est de traiter un relâchement de la peau du bras. Auparavant, la seule technique était d’ôter chirurgicalement une portion de la peau du bras, au prix d’une grande cicatrice visible. Aujourd’hui, grâce à l’association d’une liposuccion, il est possible d’ôter du volume au niveau du bras et utiliser le BodyTite qui va apporter une rétraction cutanée majeure. On aura ainsi un effet de lifting de bras sans aucune cicatrice.

On peut aussi utiliser cette technologie dans la chirurgie abdominale, par exemple, en lieu et place de faire une abdominoplastie, on peut faire une liposuccion avec une radiofréquence de la peau, ce qui va permettre rétracter le tablier cutané et éviter ainsi une longue cicatrice en région sus pubienne.

Ces types d’interventions, réalisées en ambulatoire, pourront être effectuées dans le nouveau centre chirurgical ambulatoire de la Clinique Générale-Beaulieu, qui ouvre prochainement.

A propos

Dr méd. Daniel Meunier

Spécialiste en Chirurgie plastique, reconstructive et esthétique, membre FMH.