La chirurgie orthopédique assistée par bras robotisé MAKO

Le confort du patient et la précision sont les arguments qui ont convaincu la Clinique Générale-Beaulieu d’utiliser le robot MAKO. Qui dit précision, dit incision plus fine que pour une intervention conventionnelle. Les stigmates de l’opération seront donc moins importants, ce qui permet d’atténuer les douleurs postopératoires, de limiter les pertes sanguines et les risques d’infection et donc de favoriser un rétablissement plus rapide et par conséquent de raccourcir la durée du séjour en hôpital.

Avec un remplacement partiel du genou, la procédure est tellement minime que, dans la plupart des cas, les patients sortent de la salle de réveil 2h00 heures après la chirurgie et peuvent commencer la thérapie physique le jour même.